Une énorme comète repérée par la Nasa : Ce que nous savons de cet objet d’une taille sans précédent qui se dirige vers nousS’inscrire gratuitement pour continuer à lire

La Nasa a repéré une comète dont le noyau glacé est plus grand que tout autre objet jamais vu.

L’objet se dirige vers notre maison, plus loin dans le système solaire, mais il ne s’approchera jamais assez près de la Terre pour nous mettre en danger.

Néanmoins, la comète constitue un regard important sur les débuts du système solaire et sur le mystérieux nuage d’Oort qui se trouverait aujourd’hui à son extrémité.

L’ancienne comète est à bien des égards une relique d’un passé lointain – et un messager d’une partie éloignée de l’univers que nous connaissons encore très peu.

Voici tout ce que nous savons sur l’objet, officiellement connu sous le nom de comète C/2014 UN271 (Bernardinelli-Bernstein).

Comment l’avons-nous trouvé ?

La comète est connue depuis des années : le 2014 de son nom fait référence à l’année où elle a été détectée sur des images. À l’époque, les scientifiques ont pu faire quelques déductions à son sujet : sa trajectoire semblait suggérer qu’elle venait du nuage de Oort, et qu’il s’agissait d’une comète plutôt que d’un astéroïde.

Mais les dernières découvertes proviennent d’observations effectuées en 2022, lorsque les scientifiques ont utilisé le télescope spatial Hubble pour obtenir d’autres images de l’objet. Celles-ci étaient suffisantes pour permettre aux chercheurs de commencer à discerner la taille de son noyau.

Cela n’a pas été simple : pour cela, les scientifiques ont dû différencier le noyau au cœur de la grande coma poussiéreuse qui l’enveloppe. Pour ce faire, ils ont dû créer des modèles informatiques et les comparer aux images, utilisant cette comparaison pour estimer la taille.

Ils ont découvert qu’elle était en effet très grande. Le noyau pourrait faire 85 miles de diamètre – ce qui en fait le plus grand jamais observé.

Sommes-nous en danger ?

Non. L’objet vient dans notre direction, vers le système solaire interne – mais pas près de nous.

La distance la plus proche est d’environ un milliard de miles du Soleil, ce qui est en dehors de l’orbite de Saturne.

Mais son voyage vers nous est intéressant pour plusieurs raisons : c’est un visiteur qui vient de plus loin dans le système solaire, et au fur et à mesure qu’il se rapprochera, nous pourrons l’observer.

Que pouvons-nous apprendre ?

Les comètes font partie des objets les plus anciens du système solaire. Les objets tels que la grande comète récemment découverte proviennent du nuage de Oort, juste à sa périphérie : une gerbe de matière flottante si éloignée de nous que son bord pourrait commencer à 5 000 fois plus loin du Soleil que nous, et si mystérieuse et difficile à voir qu’elle reste théorique pour le moment.

Lorsque des comètes comme celle-ci s’approchent de si près, elles offrent l’occasion d’observer une relique de ce nuage. Les scientifiques peuvent les examiner pour en apprendre davantage sur ce nuage, ce qui représente une occasion de l’étudier sans pouvoir le voir.

La taille de la comète est utile pour comprendre la masse du nuage de Oort en général, par exemple. Et les chercheurs sont en mesure d’examiner sa composition chimique, afin de mieux imaginer comment ce nuage de Oort pourrait être constitué.

Leave a Comment