Les données de la météorite martienne Black Beauty pourraient éclairer l’histoire de Mars

En 2011, une météorite martienne appelée Northwest Africa 7034 a été découverte dans le désert du Sahara. Surnommée Black Beauty, cette météorite contiendrait certains des matériaux ignés martiens les plus anciens. Dans une nouvelle étude, des chercheurs ont réussi à déterminer l’origine de la météorite sur la planète rouge. Les résultats sont susceptibles d’aider à faire la lumière sur l’histoire de Mars et de son environnement à l’époque.

Une équipe de chercheurs de l’université australienne Curtin a étudié les propriétés chimiques et physiques de la météorite afin de déterminer son lieu d’origine sur Mars. La composition chimique de Black Beauty suggérait que Mars avait également une activité volcanique comme la Terre. L’équipe a conclu que la météorite provenait d’une des plus anciennes régions de Mars appelée Terra Cimmeria-Sirenum.

Black Beauty a été éjectée de la planète rouge il y a environ 5 à 10 millions d’années après l’impact d’un astéroïde. Étant aussi ancienne, elle englobe la première étape de l’évolution de Mars. “Cette météorite a enregistré la première étape de l’évolution de Mars et, par extension, de toutes les planètes terrestres, y compris la Terre. Comme la Terre a perdu son ancienne surface principalement à cause de la tectonique des plaques, l’observation de tels paramètres dans des terrains extrêmement anciens sur Mars est une fenêtre rare sur l’ancienne surface de la Terre que nous avons perdue il y a longtemps”, a déclaré Valérie Payré, chercheuse postdoctorale au Département d’astronomie et de science planétaire.

Dans une étude précédente, les chercheurs ont développé un algorithme qui a analysé des images à haute résolution de la surface martienne pour identifier les petits carters d’impact. Dans la dernière étude, publiée en , un cratère nommé Karratha a été désigné comme le site d’éjection le plus plausible pour la météorite.

Les chercheurs espèrent maintenant que les données provenant de fragments aussi anciens que la Black Beauty permettront de découvrir des informations sur l’évolution de Mars et peut-être aussi de notre planète. “Ces travaux ouvrent la voie à la localisation du site d’éjection d’autres météorites martiennes qui fourniront la vue la plus exhaustive de l’histoire géologique de Mars et répondront à l’une des questions les plus intrigantes : pourquoi Mars, aujourd’hui sèche et froide, a-t-elle évolué si différemment de la Terre, une planète florissante pour la vie ?” a déclaré Payré.


Des liens d’affiliation peuvent être générés automatiquement – voir notre déclaration éthique pour plus de détails.

Leave a Comment