La NASA mettra la Station spatiale internationale hors service en janvier 2031 et établira des plans pour les dernières années.

La Station spatiale internationale (ISS) entre dans sa dernière décennie de vie opérationnelle et la NASA prévoit de l’ouvrir aux activités commerciales. L’agence spatiale a détaillé le plan de transition dans un nouveau rapport. Celui-ci décrit les mesures prises par la NASA pour développer “l’offre et la demande” de l’économie commerciale en orbite terrestre basse. Un certain nombre de sociétés d’exploration privées, dont SpaceX, propriété d’Elon Musk, se disputent l’économie spatiale, qui représente plusieurs milliards de dollars. SpaceX a déjà lancé des milliers de petits satellites en orbite terrestre basse pour fournir de l’Internet à large bande. D’autres, comme Jeff Bezos et Richard Branson, prévoient des vols de tourisme spatial.

La NASA prévoit de “désorbiter” l’ISS et de la faire s’écraser dans l’océan Pacifique en janvier 2031. Avant cela, elle compte sur une décennie de résultats issus de la recherche et du développement technologique à bord de la station spatiale. “L’agence prend des mesures pour assurer une transition réussie des opérations vers les services commerciaux”, a déclaré la NASA dans un rapport qui détaille les étapes techniques et le budget nécessaires à la transition vers les activités commerciales.

Le premier élément de l’ISS a été lancé en 1998, et la station spatiale est en orbite depuis bien plus de deux décennies maintenant.

Robyn Gatens, directrice de l’ISS à la NASA, a déclaré que la station spatiale entrait dans sa troisième décennie, la plus productive, et que cette décennie s’appuierait sur notre partenariat mondial réussi pour soutenir l’exploration de l’espace lointain, rendre à l’humanité des bénéfices médicaux et environnementaux, et “jeter les bases d’un avenir commercial en orbite terrestre basse.”

La NASA a déjà commencé à jeter les bases de la transition. Dans un communiqué de presse de décembre 2021, la NASA a déclaré qu’elle avait attribué des contrats à trois entreprises – Blue Origin, Nanoracks et Northrop Grumman – pour diriger la construction de stations spatiales privées en orbite terrestre.

La société Axiom Space, basée à Houston, est en train de construire séparément plusieurs modules pour l’ISS, qui finiront par se détacher du laboratoire orbital pour former des “stations spatiales commerciales volantes”, avait déclaré la NASA dans un autre communiqué.

Phil McAlister, directeur de l’espace commercial au siège de la NASA, a déclaré que le secteur privé est capable de développer et d’exploiter des destinations commerciales en orbite terrestre basse, avec l’aide de la NASA. Il a ajouté que le rapport détaille un plan complet pour assurer une transition en douceur vers des destinations commerciales après le retrait de l’ISS en 2030.


Leave a Comment