La NASA et Boeing déclarent que la capsule Starliner est prête pour un lancement test vers l’ISS le 19 mai.

La capsule Starliner de Boeing est enfin prête à tenter un nouveau lancement test vers la Station spatiale internationale le 19 mai, ont déclaré des responsables mardi.

Le vol sans équipage, appelé OFT-2, est une étape essentielle vers la certification du vaisseau spatial pour le transport de passagers, donnant ainsi à la NASA un deuxième fournisseur de taxis aux côtés de SpaceX.

Le géant de l’aérospatiale Boeing, qui a obtenu un contrat de 4,2 milliards de dollars (environ 32 150 crore de roupies) à cette fin en 2014, a initialement tenté le test en 2019, mais n’a pas réussi à se rendre à l’ISS après avoir rencontré des problèmes de logiciel qui ont causé des anomalies de vol.

Le programme a depuis connu plusieurs retards. La dernière fois qu’il était censé voler, c’était en août 2021, mais la mission a été avortée quelques heures avant le lancement parce qu’un taux d’humidité élevé a entraîné de la corrosion au sein des valves du Starliner.

“Cela a été huit mois difficiles, je dirais, mais très satisfaisant que nous ayons résolu le problème”, a déclaré Steve Stich, directeur du programme d’équipage commercial de la NASA, lors d’un appel avec les journalistes.

La NASA vise 18 h 54 (4 h 24 IST) pour le décollage du Centre spatial Kennedy en Floride.

Si OFT-2 réussit, Boeing devra effectuer un autre test avec équipage avant d’être officiellement certifié, la société visant la fin de 2022 pour cette mission, a déclaré Mark Nappi de Boeing.

En attendant, SpaceX d’Elon Musk a déjà transporté plus de 20 personnes vers l’ISS à bord de sa capsule Crew Dragon depuis son premier vol avec équipage en 2020.


Articles connexes