Le Premier ministre Narendra Modi inaugure le siège d’IN-SPACe à Ahmedabad

Le Premier ministre Narendra Modi a inauguré vendredi le siège du Centre indien de promotion et d’autorisation spatiale (IN-SPACe), créé pour promouvoir l’investissement privé et l’innovation dans le secteur spatial. Le gouvernement a initié des réformes dans le secteur spatial et l’a ouvert au secteur privé, a déclaré M. Modi lors de l’événement inaugural à Ahmedabad.

“J’espère que, comme dans le secteur des technologies de l’information, notre industrie prendra également la tête du secteur spatial mondial,&rdquo ; a-t-il dit.

“Je veux assurer le secteur privé que les réformes dans le secteur spatial se poursuivront sans relâche,&rdquo ; a-t-il ajouté.

“La technologie spatiale va apporter une grande révolution dans le monde au 21e siècle”, a ajouté Modi.

Récemment, l’Indian Space Research Organisation a annoncé que le satellite de communication indien GSAT-24 sera lancé par Arianespace depuis Kourou en Guyane française le 22 juin.

“NewSpace India Limited (NSIL), une société du gouvernement indien sous l’égide du département de l’espace (DoS), entreprend la mission du satellite GSAT-24 comme sa première mission axée sur la demande après les réformes spatiales”, a déclaré l’agence spatiale basée à Bengaluru.

GSAT-24 est un satellite de communication de la bande 24-Ku pesant 4 180 kg avec une couverture pan-indienne pour répondre aux besoins des applications DTH. NSIL a loué la totalité de la capacité du satellite à Tata Play, selon un communiqué de l’ISRO.

Le satellite GSAT-24, après avoir terminé l’assemblage, l’intégration et les tests environnementaux, a été autorisé par le comité PSR (Pre-Shipment Review) le 2 mai.

Le satellite et son équipement connexe ont été expédiés à Kourou, en Guyane française, le 18 mai à l’aide d’avions C-17 Globemaster.

Dans le cadre des activités de la campagne de lancement, le satellite subit actuellement des contrôles de santé et de performance dans des salles blanches en Guyane française, a-t-il été déclaré.

Le service de lancement de satellites basé en France, Arianespace, a annoncé en avril que le premier satellite de communication à la demande de NSIL, la plus récente unité publique de l’espace indienne, pour Tata Sky, serait lancé le 22 juin. Il a précisé que les satellites seront lancés pour deux clients de longue date d’Arianespace : MEASAT, le principal opérateur de satellites malaisien, et NewSpace India Limited (NSIL), une société du gouvernement indien relevant du Département de l’espace (DOS).

Leave a Comment